Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 12:17

DRAGUIGNAN (AFP) — Cinq militants du Front National de Nice dont une femme de 68 ans ont été condamnés mardi à 18 mois de prison, dont 15 avec sursis, par le tribunal correctionnel de Draguignan, pour une agression à caractère xénophobe commise dimanche à Vidauban (Var).

Le tribunal a ordonné le mandat de dépôt de quatre des cinq auteurs, âgés de 20 à 26 ans, et prononcé une mise à l'épreuve de 18 mois. La cinquième personne condamnée, une ancienne hôtesse de l'air à la retraite, est sortie libre de l'audience.

Les cinq prévenus ont été reconnus coupables d'agression xénophobe en réunion et complicité, commise dimanche dans une station-service de l'autoroute A8 en direction de Nice, alors qu'ils revenaient en bus d'un meeting du président du Front National Jean-Marie Le Pen à Marseille.

Dans le même dossier, un mineur âgé de 17 ans et considéré comme l'agresseur le plus actif, a été placé dans un centre éducatif fermé à Brignoles (Var). Il comparaîtra devant le tribunal pour enfants le 10 juin.

Selon des témoins, les jeunes agresseurs, éméchés, ont proféré des insultes à caractère raciste à l'encontre d'un cuisinier de 28 ans, avant de le rouer de coups. Après des examens, les blessures de la victime lui ont valu huit jours d'interruption totale du travail.

Les cinq prévenus, parmi lesquels figure le responsable des jeunes du Front national à Nice, ont déclaré à l'audience qu'ils quittaient le parti d'extrême droite, reconnaissant en partie les faits.

Selon des témoins, les jeunes gens ont traité de "sale nègre" et "sale arabe" la victime, originaire d'Antibes (Alpes-Maritimes), qui effectuait une pause à la station-service. Le cuisinier insulté s'est éloigné pour apaiser les esprits. A son retour, il a été roué de coups par ses agresseurs, encouragés par la prévenue de 68 ans qui scandait "La France aux Français" en agitant un drapeau.

Un témoin s'est alors interposé. Apprenant que les gendarmes avaient été alertés, les agresseurs ont regagné le bus. Ils ont été interceptés au péage de Fréjus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Action Antifasciste
commenter cet article

commentaires