Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 06:00

Comparer Hitler et Napoléon, un faux débat pour égarer le Peuple

En réponse à une question qui lui a été posée au sujet de Staline,  Kémi Séba répond dans une vidéo où il passe son temps à comparer Hitler et Napoléon. Ce qui est complétement hors-sujet. (Voir la vidéo).

Dans cette vidéo, il avoue sa préférence pour Hitler.

En faisant ça il tente de détourner l'attention du Peuple en nous amenant vers un faux débat. Une fois de plus on voit que Kémi Séba est manipulateur et un fidèle serviteur des classes dirigeantes.

Son idée c'est de dire:
"Napoléon était un esclavagiste, il a même réinstauré l'esclavagisme, alors que Hitler n'était que colonialiste, donc je préfère Hitler."

Cette comparaison n'a pas de sens.


Dans son évolution l'Humanité a utilisé plusieurs systèmes pour son fonctionnement. Ces systèmes sont des mod
es de production.

Un mode de production c'est la manière dont les hommes sont organisés pour produire ce dont ils ont besoin.

Il y a d'abord eu le communisme primitif, où il n' y avait ni exploiteur ni exploités et le travail était commun.

Ensuite il y a eu le système esclavagiste. Ce sytème a produit l'idéologie esclavagiste.

Puis le système féodal (maîtres et seigneurs au moyen âge). Ce système a produit l'idéologie féodale.

Puis le sytème Capitaliste. Ce système a produit la conception capitaliste des choses.

A l'époque de Napoléon le féodalisme dominait la France mais l'esclavagisme existait encore ailleu
rs dans le Monde, notamment dans les colonies.

A l'époque de Hitler, le mode de production le plus répandu en Occident était le mode de production capitaliste et dans les colonies c'était le mode de production féodal.

Pourquoi voulez vous que Hitler rétablisse l'esclavage puisque le système esclavagiste est devenu largement minoritaire dans le Monde?

D'autant plus que l'esclavagisme est alors dépassé, devenu improductif pour les oppresseurs.

Contrairement à nous, Kémi Séba est un idéaliste. C'est à dire qu'il pense que les idées tombent du ciel. Alors que nous pensons que chaque système produit le système de pensée qui va avec.

Ainsi, les idées sont avant tout le produit d'une époque et d'une classe sociale.

Par exemple si on vit dans le désert on va penser à la manière des gens du désert.
De la même manière on ne pense pas pareil qu'on vive dans un palace ou dans un bidonville.


Notre vision du Monde est scientifique et la sie
nne ne l'est pas.

En fait ce que fait Kémi Séba, en plus d'essayer de tromper le Peuple, c'est participer à la réhabilitation de Hitler. Il aura beau dire tout le mal possible d'Hitler, peu nous importe. Le résultat en ait que  ça participe à la réhabilitation du nazisme.

Pour nous il est hors de question de "préférer" Napoléon à Hitler. Car cela n'a aucun sens.

Mais à Hitler nous ne préférerons aucun autre représentant de la bourgeoisie.

Car nous savons très bien que le fascisme n'est pas la conséquence d'un seul homme, d'un "fou" comme on voudrait parfois nous le faire croire.

Le fascisme est bien la conséquence du capitalisme en crise qui peur de la révolution et a besoin de la guerre pour chercher à relancer son économie.

Par cette préférence Kémi Séba montre une fois de plus qu'il n'en a rien à faire du Peuple, car le Peuple n'aura jamais aucun intérêt à choisir un oppresseur plutôt qu'un autre.

Le Peuple n'a qu'un seul intérêt : se débarrasser de ses oppresseurs et construire le pouvoir du Peuple, par le  Peuple et pour le Peuple !

Nous révolutionnaires communistes et donc antifascistes, sommes fier de notre héritage historique, nous terminerons donc par cette citation de Mao Tsé Toung, datant du tournant de la seconde guerre mondiale:

"Une offensive convergente contre Hitler sur ces trois fronts sera
le grand fait historique qui suivra la bataille de Stalingrad.

La carrière politique de Napoléon s’est terminée à Waterloo, mais
c’est sa défaite à Moscou qui avait décidé de son sort.

Aujourd’hui, Hitler marche sur les traces de Napoléon, et la
bataille de Stalingrad a scellé son destin."

Partager cet article

Repost 0
Published by Action Antifasciste
commenter cet article

commentaires